Vendredi 7 septembre 2007 à 9:57

tu te perds (1994)

toutes ces tournures de phrases, où tout le monde , rest' en extase

oh! ces beaux discours , d'une longueur qui traine

où chacun parle à son tour, çà dure des semaines

et toi tu te perds, dans ce monde en crise

tu n'as plus de repère, tu n'as plus de prise

et toi tu te perds, comme noyé , dans l'eau

au fond de ta chair, au fond de ta peau

toutes ces discussions, qui ne riment à rien

tout ce que le monde reporte à demain

tout ce qui traine au fond d'une ruelle

tout se qui s'entasse pendant que le temps passe

  (déposé à la sacem)

 

 

 

Par le poète le Mardi 27 janvier 2009 à 9:44
loin des chemins perdus
à chacun de trouver son chemin
et glisser une part de bonheur
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast