Vendredi 12 octobre 2007 à 10:25

si nous allions cueillir au coeur du bois  (2002)

il murmure à son oreille , " si nous allions cueillir au coeur du bois

quelques tendres mures sauvage' et aigres groseilles"

ensuite nous rentrerons, pour voir la rougeur du coucher de soleil

mais avant que ne tombe le soir

il murmura à son oreille " si nous allions cueillir au bois

ses fruits aux parfums merveilleux "

  (déposé à la sacem)

 

Par le poète le Mardi 3 février 2009 à 9:54
oh ! charmante et poétique cueillette
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast