Mercredi 19 septembre 2007 à 15:10

sans confusion ni quiproquo  (1996)

vous me laissez l'alternative, le choix de partir ou rester

mais dans les jours qui suivent,  ma présence , vous plairez

sans confusion ni quiproquo, timidement ,se glissent les mots

dans le creux de mon oreille, j'e, retiens des merveilles

la bonne marche à suivre, serait celle de vous dire

je reste avec vous vivre, si votre amour peut me convenir

et maintenant , que tout est dit, c'est vous, qu'allez partir, sauf si

de ma voix , je vous dis, qu'ensemble nous resterons ici

 ( déposé à la sacem)

 

Par le poète le Jeudi 29 janvier 2009 à 10:39
amour , toujours
au coeur de la poésie
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast