Lundi 17 janvier 2011 à 11:50


les poétes soldats  (2009)

ils ont écrits des vers
sur leurs petits carnets
dans les tranchées des guerres
d'un hier, d'un passé

ils ont écrit au front
des poétiques mots
les vers de l'émotion
entre trèves et assauts

ils ont écrit l'espoir
la peur, l'envie de paix
les mots de la mémoire
d'un temps non oublié

ils ont écrit encore
et toujours, oui toujours
ils ont frolé la mort
loin des bras de l'amour

ils ont écrit des vers
leur présent quotidien
ils ont écrit, hier
ces poèmes, en nos mains

de nos yeux attentifs
nous lisons aujourd'hui
leurs vers inofensifs
leurs belles poésies

leurs vers d'un temps combat
oh! leurs vers de l'espoir
ils ont marqué l'histoire
ces poétes soldats

(déposé à la sacem)

Par michaeline le Lundi 17 janvier 2011 à 12:48
bon lundi à toi et bisous virtuels
Par alyane le Lundi 17 janvier 2011 à 15:44
Les poèmes des soldats sont-ils restés pour évoquer leur vie, leur espoir, leurs souffrances?
Meilleurs voeux pour cette nouvelle année et poèmes et musique.
Par aterreur le Lundi 17 janvier 2011 à 19:16
un très beau poème je trouve... mais il y a une chose que je ne comprend, pourquoi tout ces poèmes datent de 2009? tu n'en écrit plus? ou tu semble en tout cas avoir écrit beaucoup cette période..
bonne continuation!
Par petitelunesbooks le Lundi 17 janvier 2011 à 22:00
Voilà un poème qui n'a pas pu échapper à la passionnée d'histoire que je suis, c'est vraiment un très beau poème que je n'ai pas pu m'empêcher de le relire et même de le noter afin de ne pas l'oublier :)

Au fait, je t'ai répondu à ton commentaire sur mon blog, et si on ne te l'as pas dit, je te confirme qu'il y aura une saison deux à la série tv Sherlock qui sortira en automne chez nous, le tournage reprenant au mois de mai. Trois épisodes à 90 mins.
Bon début de semaine et bisous !!
Par arlette50 le Mardi 18 janvier 2011 à 9:28
Bonjour Emmanuel

Un très bel hommage aux soldats dont certains étaient poètes à leurs heures... Leurs mots sont imprimés pour l'éternité, ils ont combattus pour la liberté,alors que les gros bonnets restaient planquer, pas très fair play me diras-tu, mais ils existent des hommes qui se mouillent aux combats et d'autres pas.
Bisous et à bientôt
Arlette50
Par a-demi-maux le Mardi 18 janvier 2011 à 16:52
ça fait quelque temps que j'ai décroché un peu du net.. et c'est toujours avec un réel plaisir que je découvre de nouveaux poèmes.. merci de nous faire partager tes mots.. bisous poète.. :)
Par aterreur le Mardi 18 janvier 2011 à 19:31
d'accord, je ne suis malheureusement pas aussi organisé que tout, mes poèmes sont publié selon mes envies, mais ma réserve et presque finie, donc à partir de maintenant ce sont des poèmes que j'écris en ce moment.
et je profite de la technologie en écrivant sur mon portable, sa permet d'avoir un poème qui n'est pas rempli de rature ^^.
bonne continuation
Par Eryndel le Mercredi 19 janvier 2011 à 20:38
Bonsoir, bel hommage aux soldats morts dans les tranchées et qui, pour s'occuper, comme Eluard il me semble, écrivaient en effet des vers sur la guerre, sur l'espoir, le désespoir, sur l'amour dont ils ont été séparés....
A bientôt
Eryndel
Par Lovely le Mercredi 19 janvier 2011 à 21:35
Merci de ton passage sur mon blog !!!
Et pour ma chambre, je ne sais pas quoi mettre comme autre couleur apars du rouge sur mon mur, car si je fait ma chambre toute en rouge sa va pas faire trés beau, j'avais penser au Blanc ou au Gris clair avec des motifs noir. Tu pense que sa ferai beau ?

~

J'adore ce poème, il rend beaucoup hommage a tous ces hommes qui ont combattu et qui sont mort pour rien...


Biz A++
Par eclat-de-reves le Jeudi 20 janvier 2011 à 1:40
Merci pour tes commentaires :) Concernant le dernier, oui, la chanson prend toute la place dans le film Les Petits Mouchoirs à un moment et çà a été un vrai coup de coeur! ( parmi les très nombreux coups de coeur que j'ai eu durant les deux heures trente de film, en fait ^^ )
J'ai du mal à écouter Yodelice. C'est pas faute d'essayer et de connaitre mais je n'accroche pas.

Bonne continuation!
Par LEPENSEURDUJOUR le Dimanche 23 janvier 2011 à 10:40
il se sert de ses mots, il les met en chanson,
comme une arme dérisoire, pour faire taire le canon.
Amicalement
Claude
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast