Vendredi 9 juin 2017 à 14:14


Les nocturnes rues  (2013)

Elles  sont généreuses,accueillantes
les nocturnes rues, de nos villes
loin, des passants et des passantes
dans la journée qui y défilent

oh quand viennent les heures du soir
y' a moins de pas, sur les trottoirs
les nocturnes rues font dortoirs

nombreux s'installent, sur des cartons
où à même le sol, aussi
ainsi, s'écoulent les saisons
pour un trop grand nombre de vies

des soirs où, les rues font l'accueil
à la belle étoile, des nuits
mais aussi, l'hiver, font des deuils
quand disparaissent des sans logis

oh mais quelque soit l'époque
les nocturnes rues, de nos villes
oh trop souvent, nous évoquent
des humaines vies difficiles

avec quelques lits d'installés
vétustes et peu conformes
les nocturnes rues s'endorment
dans l'élan, d'un temps fatigué

et, demain, qui s'éveillera ?
sur les trottoirs, de nos villes
trop lourdes chaleurs ou grands froids
toutes les saisons s'habillent

s'habillent, en fonction de leurs temps
de leurs mois, où elles s'intallent
et demain, matinaux instants
des positifs et des fatals


(déposé à la Sacem)


http://autresrimes.cowblog.fr/images/cieleclaircie.jpg

Par corinne56 le Vendredi 9 juin 2017 à 19:20
Des rues pleines de vie Emmanuel. Merci pour cette lecture poétique, bisous et bon week-end.
Par peintrefiguratif le Samedi 10 juin 2017 à 12:15
oui ton poéme raconte bien se que je vois de plus en plus dans les rue de Paris et pas seulement la nuit
bisous
Par Océanique le Samedi 10 juin 2017 à 17:09
Quand dans les nocturnes rues se déversent tout le monde des humains, il y en a qui ne rentrent jamais la rue est leur domaine
Belle après-midi Troubadour
Bises amicales
Par orelie le Samedi 10 juin 2017 à 22:18
joli poème
dans la journée , de nombreux va et vient au coeur des rues, et même la nuit, certaines rues s'animent encore
Par aman bou le Lundi 12 juin 2017 à 11:21
joliiiiiiii
Par peintrefiguratif le Mercredi 14 juin 2017 à 14:53
passe te souhaiter un bon mercredi
bisous
Par CorpsRimes le Mercredi 21 juin 2017 à 18:55
Bonjour autresrimes, (Emmanuel)
Merci de fidèle venue sous mes poèmes, je viens de lire, ce magnifique texte qui nous interpelle sur la "misère", sur les rues désertées par les citoyens, certes, mais sur ces rues qui s'animent et qui exposent cette misère, misère qui prend racine de plus en plus, cause, plus de précarité...personne n'est à l'abri de nos jours...il y aurait tant de choses à dénoncer ! J'aime particulièrement cet écrit, car étant poète engagée, nous nous devons de faire réveiller les consciences de ce monde ! Merci Emmanuel, espère que tu vas bien. Je te souhaite une belle fin de semaine. Ma rose poétique. CorpsRimes (Corinne)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast