Jeudi 6 septembre 2007 à 21:19

le voyageur (1994)

un jour , j'ai pris mes valises, pour aller faire fortune

être gondolier à Venise par un beau clair de lune

les amoureux se promènent par plaisir

pour moi ces promenades vont bientôt finir

et j'ai pris mes valises , pour aller faire fortune

j'ai du quitter Venise, par un beau clair de lune

en short et en chemise ,sur les gondoles, je ne comptais pas les tours

et je savais que jamais, l'amour ne s'y épuise

je suis le voyageur qui fait le tour des villes

chaqu' escal' est bonheur, me laisse des souvenirs

et puis j'ai un penchant pour la belle tour de Pise

je suis son gardien , d'un instant ,avant de plier mes valises

je vais vers la Grèce, voir Venus, Athena

j'ai gardé leurs adressess, bientôt je serai là bas

ensuite , je file ailleurs, direction Paris , la France

mes escales sont bonheur. J'y prendrai des vacances

de Venise à Athene et Paris se promène le voyageur

de cette terre , de ce monde , il fait le tour

je n'irai pas sur la lune, je n'irai pas non plus au ciel

car personne , n'y a encore fait fortune

le paradis peut bien attendre, St Pierre pourra comprendre

je suis le voyageur qui tourne sur la terre

chaqu' escal' est bonheur

dans ce bel univers

   ( déposé à la sacem)

 

 

Par le poète le Mardi 27 janvier 2009 à 9:42
voyageur
va dans l'horizon de l'aventure
et découvre le monde
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast