Mercredi 13 avril 2016 à 11:26


le paillasson  (2012)

Bonjour, je suis le paillasson
qui est dehors, devant l'entrée
je croise souvent des talons
ou d'autres chaussures et leurs pieds

de leurs passages, oh les coquines
elles grattent, elles chatouillent mon corps
certaines sont douces et câlines
loin des brusques qui frottent fort

y' en a des rustres, des malpolies
qui ne prennent jamais le temps
de caresser mon doux tapis
et créent l'intérieur salissant

par contre, y'en a qui s'attardent
des fatiguées et des flemmardes
j'en vois des neuves et des usées
des inconnues, des habituées

et oui, c'est moi, le paillasson
au seuil de votre habitation
devant la porte de maison
je vous fais mes salutations

mes salutations distinguées
car la retraite est arrivée
des chaussures , j'en ai vu passer
un autre va me remplacer

(déposé à la sacem)


http://autresrimes.cowblog.fr/images/cieleclaircie.jpg



Par aman bou le Mercredi 13 avril 2016 à 12:47
superbe
Par Fée capucine le Mercredi 13 avril 2016 à 13:34
Coucou Emmanuel
Très beau ton poème sur le paillasson, ah oui s'il pouvait parler je crois que certains se cacheraient hi hi!!
Bon tu as vu que je suis retournée sur centerblog..Eklablog veut nous faire payer et mets des pubs intempestives donc je suis partie...ça fera jamais que la troisième fois mais bon...heureusement que je ne suis pas possessive ! bisous
Par a-demi-maux le Mercredi 13 avril 2016 à 15:39
merci pour le soutien à Kaa... j'espère que ça va (moi aussi) s'arranger pour lui... en espérant simplement que le webmaster arrête de faire la "sourde oreille"... bon mercredi :)
Par alyane le Jeudi 14 avril 2016 à 12:30
Un objet banal devient poétique
Par lancien le Dimanche 17 avril 2016 à 10:17
J'aime bien ce poème, auquel je penserai chaque fois qu'en sortant de chez moi, je verrai mon paillasson.
Lire sur mon blog, l'article du 15 avril 2016 , "Faisons vivre Cowblog", sur le transfert de Cowblog vers Eklablog. Merci.
Par orelie le Mercredi 20 avril 2016 à 17:36
très joli poème
Par monicalisa le Mercredi 20 avril 2016 à 19:38
Bonjour mon cher Emmanuel,

Ah j'aime beaucoup le style et le rythme de ton texte, bien enlevé et fort bien tourné, un paillasson qui, en effet, en voit passer du monde...

Merci de ton message et passage sur mon site, je m'étais absentée quelques jours pour faire un reportage-photos, en ce moment avec les beaux jours et le soleil (qui ne va pas durer dit-on), j'en profite, la lumière est magnifique et la nature sublime de beauté.

gros bisous. Bien amicalement. Monique
Par Corinne56 le Vendredi 22 avril 2016 à 20:12
Un paillasson qui devient vivant grâce à ton inspiration. Une lecture bien agréable Emmanuel. Bisous et doux week'-end.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast