Dimanche 28 octobre 2007 à 21:34

le condamné à la tristesse  (2003)

c'est la douleur au corps , la blessure en plein coeur

c'est l'amour qui s'ignore, c'est la perte du bonheur

c'est la remise de peine , du condamné à la tristesse

c'est l'errance souterraine, sans appel de détresse

c'est l'absence de la joie, du regard vers demain

c'est peut être , il y'aura, et puis soudain ,plus rien

ou c'est tout le contraire, y'a le bonheur qui circule dans un corps sans blessure

y'a le bonheur qui respire dans un coeur sans brisure, qui rayonne dans la lumière

 (déposé à la sacem)

 

Par tinette le Dimanche 28 octobre 2007 à 23:13
je continues à laisser une trace de moi
besos de Catalina
qui a une ptite pensée pour toi
toi qui est loin de chez moi
et pourtant si près je crois
par ces poèmes que voilà
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast