Samedi 27 juillet 2019 à 15:35


La toile et le pinceau  (2014)

La toile est vide, a son fond blanc
y' a le pinceau qui dort encore
la toile, un ciel bleu, elle espère
doucement, s'éveille le pinceau

il s'aventure et il s'étend
sur la toile, un sombre décor
mais pas de bleu, oh toile amère
qui sur elle voit un gris rideau

morne couleur, pinceau triste
sombre tableau, d'un artiste
la toile a le coeur qui déprime
rêvant encore d'un bleu sublime

espérant un grand miracle
loin de ce triste spectacle
l'élan d'un pinceau qui bacle
recouvrant son habitacle

oh dame toile se desespère
oh de ce final résultat
rêvant d'un horizon de mer
et d'un ciel brillant, dans la joie

triste toile posée sur un mur
son corps exprimant la blessure
sans le ciel rêvé, bleu azur
au coeur d'une expo de peinture

expo aux nombreux visiteurs
qui ont l'air d'être connaisseurs
et cette triste toile , ils zappent
préférant celle avec la nappe

nappe en un doux lit coloré
toile à l'ensoleillé journée
oh sur laquelle, ils s'attardent
fuyant la toile triste et blafarde

questions de gouts, au coeur de l'art
car d'autres, eux sont plus attirés
par la toile au triste regard
délaissant celle colorée

(déposé à la Sacem)


http://autresrimes.cowblog.fr/images/cieleclaircie.jpg



Par orelie le Dimanche 28 juillet 2019 à 16:49
de jolies rimes au coeur de l'art
Par AMAN BOU le Lundi 29 juillet 2019 à 12:53
BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
Par aman bou le Mercredi 31 juillet 2019 à 12:08
en quelques mots, la pureté en quelque sorte
Par peintrefiguratif le Dimanche 4 août 2019 à 11:50
ton poème me parle bigrement
bon dimanche
Par aman bou le Dimanche 4 août 2019 à 12:55
beau dimanche
Par Elaya17 le Lundi 26 août 2019 à 16:45
Coucou,

Il suffit de voir comment les gens se comportent à l'égard de leur congénères envahis de tristesse. Ils les évitent, les fuient... On ne sait jamais ça pourrait être contagieux alors qu'il suffirait d'un peu de considération, d'un sourire, de compassion pour que les personnes tristes retrouvent un peu de moral.

On se consolera en pensant que la tristesse, la mélancolie et toutes ces joyeusetés sont la principale inspiration des artistes toutes catégories confondues. On leur pardonnera car c'est malgré tout ce que le public veut lire voir entendre ; pendant qu'il lit admire écoute la tristesse des autres, il en oublie la sienne puis ça reste du domaine de l'imaginaire.
Si les gens pouvaient sortir un peu de temps en temps de leur imaginaire, il y aurait peut-être plus de fraternité et d'entraide sans qu'il y ait forcément besoin de monter une association pour ça.

Bonne journée
Par Marion/Odyssée Littéraire le Mercredi 28 août 2019 à 23:55
Quel joli poème dédié à l'art de la peinture ! On arrive bien à imaginer, au fil de la lecture, une toile blanche se transformer en oeuvre d'art sous le talentueux coup de pinceau de l'artiste, à des peintures exposées dans des musées, ... j'aime beaucoup cette ode à la peinture !

Bises !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast