Jeudi 21 novembre 2013 à 11:21


La roue de l'infortune  (2010)

Avoir le goût du jeu
à s'en ruiner le coeur
à s'en ruiner les yeux
à tout perdre peu à peu
oh gouffre du malheur

quand la malchance, vous importune
tourne la roue de l'infortune
et ne plus avoir une thune

Adieu, doux rêve de Crésus
et sombre plongée dans l'ivresse
triste noyade, dans le vin

abus des breuvages de Bacchus
accoutumance et détresse
courte échéance, triste destin

ou, loin de l'infortune roue
et de l'alcool coulant à flôt
retrouver le bel horizon

fuir l'enlisement, jusqu'au cou
et ,en avant, le renouveau
dans le bon temps , de la raison

(déposé à la Sacem)

Par Arlette le Jeudi 21 novembre 2013 à 13:07
Coucou Emmanuel... le jeu il faut faire attention on devient vite dépendant...perso je ne joue que de temps en temps...
perso, j'ai vu aussi "En solitaire", c'est vraiment bien... tu n'as pas du voir ma rubrique "Les films que j'ai vus..."
bisous et belle journée
Par peintrefiguratif le Vendredi 22 novembre 2013 à 10:05
ah le jeu il ne faut pas y mettre le bout du nez ni la main
bisous
Par m. le Vendredi 22 novembre 2013 à 13:44
<3
Par orelie le Vendredi 22 novembre 2013 à 17:27
joli poème
faire la bonne mise,avoir une part de chance au jeu , mais jouer avec modération
Par celiandra le Vendredi 22 novembre 2013 à 19:25
Bonsoir l'ami Poète
voici en ce soir un très bel écrit.
Il est vrai que la dépendance peut être dévastatrice
que cela soit au jeu ou pour certains "plaisirs"
Fumer par exemple se droguer
ou comme tu l'écris si bien jouer..
On y goute ou on se "lance" souvent pour faire comme l'autre,
et sans sans rendre compte on se prend au jeu.
combien de famille sont détruites par ces addictions?

bisous Poète
Celiandra
Par amandine bou le Dimanche 24 novembre 2013 à 15:38
bon dimanche après-midi!!!!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast