Dimanche 16 septembre 2007 à 21:21

la peine de la rosée  (1996)

devant ces fleurs fanées, écrasées, piétinées

je reste là, sans voix

que faire , si déjà à  l'aurore , les fleurs se meurent

et la rosée en pleure, de ce triste sinistre

j'en informe le jardinier, il constate , d'un air triste

la peine de la rosée

adieu ,jolies fleurs, aucunes ne sont épargnées

oh: tristesse, oh! douleur,  des larmes de la rosée

adieu , jolies fleurs sans vie,  pardonnez à celui, qui,

de son méfait est la cause,  de la peine de la rosée 

  ( déposé à la sacem)

 

Par le poète le Mercredi 28 janvier 2009 à 17:41
oh triste rosée
je comprend votre peine
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast