Lundi 7 juin 2010 à 22:40


la nuit se vide  (2008)

la nuit se vide, de tout bruit
vient l'étendue silencieuse
d'un temps aux bonheurs imparfaits
où s'y glisse, la solitude

oh ! sans détour, oh ! non aucun
des heures s'écoulent lentement
dans l'attente du jour qui suit
mais qui ne se lève pas encore

alors s'attarde cette nuit
en ses heures langoureuses
où le temps cache ses regrets
où s'y glisse l'incertitude

oh ! sans ambage, oh ! non aucun
la nuit viendra, fidèlement
ceder sa place, au jour qui, luit
d'un soleil levant, à l'aurore

(déposé à la sacem)

Par Marie-prose le Lundi 7 juin 2010 à 23:55
Bonsoir Emmanuel
De bien belles images évoquées par ton joli texte .
La nuit chasse le jour qui laisse la place à son tour , éternel cycle du temps .
Bonne soirée à toi
Bise de Marie
Par mahajeanne le Mardi 8 juin 2010 à 0:16
merci pour le lien ;) c'Est vrimanet trs plaisant a savoir^^
et toni poeme est magnifique! ciomme tous ceuz que tu fais d'ailleur, ton poeme me rapelle le oonte de la lune amoureuse du soleil... mais en plsu poéytique , moins enfantain... bien beaux souvenir en se court et merveilleux poemes
Par notre-nature le Mardi 8 juin 2010 à 22:07
Kikoo,
La nuit on vide nos pensées de la veille !
Par michaeline le Mercredi 9 juin 2010 à 14:37
coucou du mercredi!;)
Par ~?~ le Mercredi 9 juin 2010 à 22:04
ton texte me fait songer a une vieille chanson des années 90 qui s'applle "la nuit" groupe qui s'appellait CHARTS (ex groupe de calogero)

donc très joli texte j'aime beaucoup
biz bye em
Par Talengar le Jeudi 10 juin 2010 à 0:19
Bonsoir,

J'aime beaucoup cette vision cyclique du temps, cette attente qui devient une source d'activité...
Bonne continuation poétique

Tal
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast