Samedi 17 février 2018 à 11:08


La louve et le berger  (2013)

La porte fût ouverte
celle de la bergerie
la louve s'est offerte
un festin de brebis

le berger, en colère
a banni l'animal
qui déjà, au loin erre
après l'instant bestial

mais comme l'assassin
qui sur les lieux du crime
oh s'en revient parfois
aux heures, sans la lumière

la louve, de sa faim
redescend de la cime
oh de son coin, là bas
la montagne, où elle erre

la louve est revenue
mais très vite, elle s'est tue
le berger l'a tenu
le fusil, bien en vue


(déposé à la Sacem)


http://autresrimes.cowblog.fr/images/cieleclaircie.jpg

Par Monicalisa le Samedi 17 février 2018 à 23:48
Une triste fin pour cette louve, et oui pas facile la cohabitation avec les hommes, bien écrit félicitations bisous et bonne soirée amicale pensée Monique
Par orelie le Dimanche 18 février 2018 à 21:18
joli poème
sur un fait d'actualité où l'on peut comprendre la colère du berger
Par aman bou le Lundi 19 février 2018 à 13:16
joliiiiiiiiiiiii
Par Des mots qui volent le Lundi 19 février 2018 à 17:33
Je suis pour qu'on laisse les loups tranquilles, il y en a toujours eu, ils font partie de l'équilibre de la nature et c'est aux bergers de protéger leurs troupeaux.
Ton poème nous ramène à l'éternelle lutte bergers/loups.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast