Samedi 20 décembre 2014 à 11:26


La hache et le calumet (2011)

La hache est bien rentrée
au fond de son étui
et y' a le calumet
qui lui est de sortie

c'est l'instant de la paix
tout le monde est assis
il y' a de la fumée
au coeur du tipi

visages pales, hommes blancs
les fusils sont rangés
des morts, dans les deux camps
la paix enfin signée

hache de guerre enterrée
sur l'indien territoire
ancêtres du passé
qui restent en leurs mémoires

cheval de fer construit
facteurs,poney express
saloons poker parties
the kid, duels qui blessent

calumet en réserve
peuples indiens, sans bison
la paix qui se préserve
et Billy, en prison

Pat Garret, l'homme étoile
la loi, sur son cheval
ou en duel, dans l'ouest
les colts , sous la veste

et le temps qui défile
loin du temps de la haine
conditions difficiles
dans les réserves indiennes

(déposé à la Sacem)

LES BLOGS
"JAZZ"  ET " AUTRESRIMES "

vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d'année
et vous donnent rendez vous en 2015
pour de nouveaux articles (poèmes,musiques)

bises musicales et poétiques
du troubadour Emmanuel

Par Océanique le Samedi 20 décembre 2014 à 13:00
Merci d'avoir enterré la hache de guerre
Merci d'avoir allumé le calumet de la paix
Pour ça les indiens ont payé en tribus
Le prix fort
Bonnes fêtes
Bises
Par amandine bou le Samedi 20 décembre 2014 à 14:06
cool emm
Par Lucie-y le Samedi 20 décembre 2014 à 15:26
Bonjour, Emmanuel, tu te sentais l’âme d’un cowboy pour ta poésie ? Elle me plait bien, c’est marrant, comme nous autres poètes avons l’inspiration pour interpréter la paix dans le monde ! Je te souhaite aussi de bonnes fêtes de fin d’année. Bises de Lucie-y
Par orelie le Samedi 20 décembre 2014 à 22:37
jolie poème, de belles rimes au coeur du far west avec les indiens, Billy the kid, Pat Garret, le poney express ---- . Bonnes fêtes de fin d'année
Par monicalisa le Dimanche 21 décembre 2014 à 0:25
L'histoire a réservé un sort particulièrement cruel aux Indiens d'Amérique du Nord, victimes durant trois siècles de Blancs toujours plus avides d'espaces et qui les ont déplacés et parqués dans des réserves, triste constat... Ton poème décrit fort bien le triste sort qui leur a été réservé et ce qu'ils peuvent ressentir. Ils avaient leur mode de vie, la chasse aux bisons, les grandes plaines d'amérique du Nord, et les voici dans des réserves à faire du troc, à consommer de l'alcool, à consommer "gras" et devenir obèse, voilà la vie qui leur a été réservée alors qu'ils aimaient vivre libre et heureux en liberté. Triste réalité. Je te souhaite une douce soirée. Bien amicalement. Monique
Par angye le Dimanche 21 décembre 2014 à 19:57
Hug mon ami! merci de ton passage, toujours en forme ça fait plaisir, ho fait c'etait génial Kravitz sur scene ! biz et termine bien l'annee...tout en beauté ....Peace !
Par Roland01 le Lundi 22 décembre 2014 à 7:47
Que reste-t-il des Indiens...aujourd'hui? L'homme écrase tout sur sa route même ses semblables...une honte de l'humanité. Beau poème fallait y penser Comme dirait l'Indien, quelle belle plume ce poète...
Bon Noël Poète Roland A bientôt pour fumer le calumet
Par Arlette50 le Lundi 22 décembre 2014 à 9:56
Passe de bonnes fêtes Emmanuel...tous mes voeux de bonheur et de chance...bisous
Par amandine bou le Mardi 23 décembre 2014 à 21:50
☆.•♫•.☆.•♫•.☆ joyeux noel Emm
Par a-demi-maux le Mercredi 24 décembre 2014 à 11:07
Joyeux Noël cher troubadour des bisous de nous <3
Par peintrefiguratif le Mercredi 24 décembre 2014 à 14:07
je passe te souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année
bisous
Par Cathy2 le Samedi 27 décembre 2014 à 15:54
Un petit "clin d'œil" aux Indiens d'Amérique du Sud qui connurent des heures difficiles...

Très beau poème, Emmanuel, et que ta fin d'année soit agréable,
Bisous,
Cathy.
Par peintrefiguratif le Samedi 27 décembre 2014 à 20:36
certain devrait enterrer la hache de guerre et d'essayer d'être moins c..
bisous
Par peintrefiguratif le Mardi 30 décembre 2014 à 13:31
je passe te souhaiter une bonne année 2015
plein de belles et bonnes choses pour cette année nouvelle
bisous
Par Roland01 le Mercredi 21 janvier 2015 à 11:14
Bonjour poète
Je viens de quitter le totem de Célia, pour venir fumer le calumet de la paix.
Tous les indiens de mon enfance ont rangé leurs plumes
Moi j'ai pris la mienne pour essayer d'écrire
Géronimo, Cochise Sitting Bull dormez en paix
Hopalong Cassidy, Buffalo Bill Kit Carson sont partis au galop.
Et comme dit un vieux proverbe: " Indien vaut mieux que deux tu l'auras."
Très bonne journée Poète et longue vie à toi.
Petit chef Roland
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast