Mercredi 19 septembre 2007 à 15:18

la fugue  (1996)

la fugue, elle va sur le piano, des matins, des après midi

la fugue, elle va , de do à do, des jours entiers, des nuits

sans diapason , oh! la la la, elle se fait des do ré mi fa sol

sans accorder ses violons, elle joue les dièses et les bémols

dans l'air, seule elle va , dans ce temps qui coure

dans ce temps qui n'attend pas, il fugue à son tour

nocturne et matinale, elle se joue au piano

parfois se fait la malle, avec des la si do

et le temps se fait la belle, il s'enfuit avec elle

vient la fugue du temps, vient la fugue des amants

et temps file le parfait amour, avec la belle fugue en cavale

tout deux, loin déjà , courent, autour du piano, les silences s'installent

  ( déposé à la sacem)

 

Par le poète le Jeudi 29 janvier 2009 à 10:41
oh dame musique
vous fuguez, vous valsez
ou encore bien autres danses
à nos humaines convenances
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast