Mercredi 19 septembre 2007 à 15:22

encore hier vous  (1996)

encore hier, vous eussiez choyer et accorder votre présence

A l'heure du soir, soudain, vous préferez choir

encore hier, vous eussiez aimer, avec honneur, charme et décence

A l'heure de la nuit, soudain l'histoire se finie

adieu madame, la vie est parfois , bas de gamme

quand le coeur reste cloué au sol

adieu madame, la vie est parfois un court drame

suivi d'un nouvel envol

   (déposé à la sacem)

 

Par le poète le Jeudi 29 janvier 2009 à 10:43
oh ! poétique amour
dans l'adieu de tes rimes
attendre les jours meilleurs
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast