Vendredi 23 novembre 2007 à 9:51

en de libres pensées ( 2004)

vers qui s'écoulent en de libres pensées

rimes qui roulent , sur la feuille de papier

oh! l'encre sème des nocturnes quatrains

ceux d'un poème que la nuit retient

et la douceur du soir impose son silence

quand s'écoule l'encre noire , de la plume qui s'élance

en de libres pensées , les vers naissent  et puis veillent

sur la plume fatiguée, loin du jaune soleil

(déposé à la sacem)

 

Par le poète le Dimanche 15 février 2009 à 11:55
oh charmant poétique nocturne
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast