Lundi 9 novembre 2009 à 22:46





trembles  (2008)

du fil des jours de vie
trembles, sans hésiter tes pas
sois l'intérieur ami
sois le profond de toi

trembles, si tu le dois
mais ouvres ton soleil
ne le referme pas
ne le met pas en veille

chaque instants sont précieux
places toi où tu veux
à gauche à droite ou au milieu
mais ouvres grand tes yeux

tu trembleras peut être
à l'idée de connaître
le mystère du paraître
mais ouvres ta fenêtre

prends le vent de chance
ton souffle, sans revanche
vois l'élan qui respire
l'envol de l'avenir

même si un peu, tu trembles
accueilles tes libres choix
au coeur de ton ensemble
sois le profond de toi

  (déposé à la sacem)



Par ~?~ le Mardi 10 novembre 2009 à 19:45
Je ne sais pas ou tu te places, mais je lis ton poème et je me mets ou la chaleur me semble le plus adéquat, je ne tremble plus je devrai dire, mais je ne crois plus en l'amour en rien et ça ce n'est pas près de partir, merci pour tes mots et pour l'humanité de tes mots ici et sur mon blog merci bye bye
Par ptiote le Mardi 10 novembre 2009 à 21:56
un ptit coucou ! merci de ton com sur mon autre blog ! mais noooooon il ne faut pas que je tombe une fois de plus dans ce piége! c'est imoossible entre nous ... c'est compliqué ...je pourrai t'expliquer ca par mail si tu veux! mais c'est vrai que ....... jme sens bien avec lui et j'aime bien quad il est là ........ je commence bien moi jte le dis !! lol
Par zabounette le Mercredi 11 novembre 2009 à 21:21
hello c'est vraiment plaisant de te lire et écouter, bonne nuit Emmanuel!
Isabelle.
Par Leau le Mercredi 11 novembre 2009 à 22:40
vraiment beau ce texte !! bisous
Par Loralorapa le Jeudi 12 novembre 2009 à 16:34
kikou^^

Ici il fait beau^^

Non je n'ai plus d'exam pour le moment, mais je pars 15 jours dans une classe d'école pour un stage^^ PLus de route pendant 15 jours c'est cool^^


bisoussssss
Par effet.mere le Vendredi 13 novembre 2009 à 9:25
magnifique... <3 bisous
Par au coeur du bonheur le Vendredi 13 novembre 2009 à 21:59
de jolies rimes
Par imparfaiite le Mercredi 27 janvier 2010 à 17:30
Celui ci, aussi, je le trouve particulier, tout en douceur, mélancolie de joie et joie d'une mélancolie sensuelle.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast