Mercredi 5 septembre 2007 à 15:22

fermer les persiennes (1993)

diplomate ,le costume cravate

le soir , il traine dans les soirées mondaines

elle n'avait pas vingt ans, un vieux jean délavé

elle prenait des calmants, des somnifères, sans arrêt

un soir d'hiver, leurs regards se croisent

sans en avoir l'air , juste pour une phrase

elle deviendra sa reine et il sera son roi

même si leur couple gène , bien plus qu'un autre toit

ils ont fermés les persiennes , un soir d'hiver

pour une soirée calm' et sereine, jean et cravates  divers

mais  leurs histoire d'amour, n'a pas durée plus de huit jours

du matin au soir , l'attendant tous les jours

entre drogues et cigares, elle quitta la lumière du jour

et il a fermé les persiennes, diplomate en peine

le regret des parents, pour des paroles dites un soir

à leurs fille , leur enfant, perdue , sans regard

elle n'avait pas viingt ans, elle est partie une nuit

en quittant ses parents, pour aller faire sa vie

aujourd'hui , oublier et fermer les persiennes

un vieux jean délavé, eb mémoire qui traine

un sourire fatigué, un roi , une reine

aujourd'hui oubliés, pour bien d'autres problèmes

  ( déposé à la sacem)

 

Par le poète le Lundi 26 janvier 2009 à 21:26
tant d'histoires d'amour au coeur de la vie
tant d'histoires différentes en ce temps qui défile
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast