Vendredi 5 juillet 2013 à 17:19


Corps de dunes (2010)

courir en tes dunes dorées
en dégrafant ton sable fin
gouter à tes lèvres salées
sans avoir le coeur d'un marin

plonger en ton humide corps
quand tes bras de vagues invitent
au va et vient d'un instant doux

chavirer en tes longs remous
échouer sur ta plage, ensuite
d'avoir passé par dessus bord

sans longues voiles et draps bordés
être enlacé et endormi
en ton corps de dunes dorées
sous les étoiles de dame nuit

(déposé à la sacem)



Par Arlette le Vendredi 5 juillet 2013 à 18:25
Très beau moment de poésie Emmanuel ça sent l'été très chaud !j'ai remis au gout du jour un ancien blog, j'arrive plus à écrire sur l'autre, un sacré virus...
bisou
Par maud96 le Samedi 6 juillet 2013 à 10:35
Décidément, le bord de mer t'inspire... Il est vrai que les dunes ont des formes très féminines : un poème très érotique :))
Par Mimesis le Samedi 6 juillet 2013 à 14:13
Un poétique coucou, venant revisiter ton blog avec plaisir
Mimesis.
Par amandine bou le Dimanche 7 juillet 2013 à 9:36
ce n'est pas encore cela mais cela ira;-)
Par Loralorapaa le Dimanche 7 juillet 2013 à 19:45
un coucou ^^

Un poème bien sensuel ^^ très joli ^^

Alors comment ça va ?

Pour ma part, je reviens d'Espagne là et ça fait du bien ;)
Ah lala les vacances.... il n'y a rien de mieux ^^
Par Cathy2 le Lundi 8 juillet 2013 à 17:47
Entre la mer et toi, Emmanuel, c'est une éternelle histoire d'amour... Et tes poèmes ne le cachent pas ! "Dégrafer le sable fin"... Il fallait y penser !

Bonne fin de journée,
Bises,
Cathy.

http://baladenvers.apln-blog.fr
Par Elaya17 le Mercredi 10 juillet 2013 à 21:53
Tout en finesse, j'adore!!!!
Par angye le Vendredi 19 juillet 2013 à 21:12
coucou emmanuel, 1 bise au passage, tu es peut etre en vacance sous ce soleil de juillet ou sur le depart
@bientot
christelle
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast